Category: Agenda 21

Visite d’une décharge municipale clandestine.

commentaires Commentaires fermés
Par , 22 novembre 2008 9 h 35 min

Elle se situe sur les hauteurs de Kergreis, à la sortie du bois du Tourous. Une barrière, un cadenas… seule la “municipalité” possède la clef. Pourtant, derrière, le spectacle est édifiant.

Un point noir qu’il ne faudra pas oublier dans l’Agenda 21.



De loin on pourrait croire un simple dépôt de matériaux de construction.

Mais sous la surface lisse et au bas du remblai qui comble peu à peu la zone humide du vallon, on trouve un mélange peu ragoûtant.








Alors, on s’en occupe ?

Des pavés Chinois devant la maison des services publics

commentaires Commentaires fermés
Par , 28 février 2004 17 h 24 min

Dans le but d’embellir l’accès à la maison carrée, nouveau siège de la communauté de communes du Pays de Landerneau Daoulas, le conseil communautaire a décidé de mettre des pavés en granite devant le bâtiment. Les travaux sont en cours, et nulle doute que l’attraie du bâtiment sera amélioré.

A l’occasion de ce débat j’avais signalé qu’on utilisait de plus en plus de granit en provenance des pays de l’Est ou bien de Chine. En effet pourquoi aller chercher ce matériau à l’autre bout de la planète, alors que le sous-sol breton recelle des resources importantes exploitées surtout en Ille et Vilaine et dans les Côtes d’Armor. C’est pourquoi je demandais qu’on privilégie le granit breton par rapport au granit d’importation. C’est ce que font les collectivités lorsqu’elles refusent les bois tropicaux afin de préserver les forêts d’Amazonie, d’Afrique et du Sud-Est Asiatique.

Au moment du débat, l’aménagement du Quai de Léon était encore en cours, ce qui m’avait permis de signaler qu’on ne pouvait pas lire le texte des étiquettes qui figuraient sur les colis de pavés. Un conseiller de Landerneau m’a répondu, sur le ton de la plaisanterie, que c’est parcequ’elles sont en breton. Ne parlant pas le breton, je lance un appel à tous ceux qui ont la chance de maîtriser cette lanque pour qu’ils me transmettent la traduction de l’étiquette figurant sur les palettes de granit stockées actuellement devant la maison carrée et devant la médiatèque Per Jakez Hélias (*). (Cf l’image attachée.)

De façon plus sérieuse, ce n’est pas en faisant venir du granit de l’autre bout de la planète qu’on parviendra à réduire les gaspillages de notre société de consommation. Avec cette politique, ce qui est durable c’est l’utilisation du fuel, car dans un rayon de 200 km on trouve d’excellents granits. De plus ce n’est pas non plus de cette façon qu’on soutiendra l’activité des granitiers bretons, secteur clé de l’économie régionale dont l’activité dépend en grande partie des commandes des collectivités locales. De nombreuses collectivités font appellent au granit breton, pavage devant la médiathèque de Nantes, place de la cathédrale à Quimper, Concarneau etc…. Landerneau ne sera donc pas une référence pour le granit breton.

(*) Pierre Jakez Hélias doit se retourner dans sa tombe : *Eloge du granit* « Ce qu’il y a de plus séduisant dans un pays, c’est peut-être l’harmonie qui règne entre ses paysages et les habitations des hommes qui y vivent. Et cette harmonie n’est jamais aussi étroite que lorsque les matériaux qui ont servi à bâtir ont été sortis du sol même. Or, la Bretagne est une terre de granit. Il suffit de la parcourir un tant soit peu pour le voir affleurer, non seulement sur les vieilles collines arides, mais jusque dans les bois et les champs ainsi que sur les côtes qui le font voir à nu. Il est présent en tous lieux, mais les structures de son grain, la diversité de ses couleurs, outre qu’elles récusent la monotonie, décèlent son origine et marquent la tonalité particulière du paysage où il a mûri au cours des millénaires. »

Panorama Theme by Themocracy