Articles taggés :gaspare guipavas electricite centrale saint divy landerneau

DES était à la cérémonie des voeux contre la centrale électrique de Guipavas

commentaires Commentaires fermés
Par , 9 janvier 2011 21 h 03 min

Refusons ce projet de centrale au gaz de 450 MW à Guipavas.
L’objectif est simple, il s’agit de conforter la consommation d’électricité alors que c’est une politique de réduction des consommations d’électricité qu’il conviendrait de mener.

Cette centrale est soit-disant prévue pour éviter le black-out lors des jours de fortes consommations. Son coût dépasse quand même les 3 milliards d’euros. S’il s’agit d’éviter le black-out, commençons par faire des efforts durant ces périodes. Le Maire de Landerneau a reconnu que la ville n’en avait pas fait en novembre 2010 et qu’elle n’avait pas l’intention non plus d’en faire lors des prochains épisodes de grand froid (sans commentaires!).

C’est pour cela que DES participait à la cérémonie des voeux du Maire de Guipavas pour faire entendre un voeux différent, “Que la centrale ne se fasse pas”


GASPARE Les voeux 2011 à Guipavas
envoyé par Squapad. – L'info video en direct.

Ligne Brest-Landerneau-Quimper

commentaires Commentaires fermés
Par , 19 septembre 2009 8 h 44 min

D.E.S. soutient l’association ASSOTER29 qui promeut la desserte par le TER des communes situées entre Brest et Quimper via Landerneau.

Il faut bien prendre conscience que les élus de tous bords ont favorisé le développement urbain des communes rurales périphériques de l’agglomération de Brest en créant de toute pièce des lotissements à la campagne sans qu’aucun plan de circulation par des transports en commun n’ait été prévu. Cette situation a pour conséquence l’obligation pour les familles de consacrer un budget important pour entretenir 2 voitures et participe positivement au réchauffement climatique.

A titre d’exemple, pour se rendre en transport en commun depuis Landerneau à Hanvec, et même Daoulas, il est nécessaire de combiner deux à trois types de transport (voiture, bus, TER). Le record revenant au trajet Landerneau-Daoulas nécessitant 2 heures en général, alors que Landerneau-Hanvec, plus long en distance, nécessite 1 heure.

Il est dorénavant de la responsabilité du conseil général et de la région de créer les conditions permettant de se déplacer au moyen des transports en commun. La ligne Brest-Landerneau-Quimper est de ce point de vue est un exemplaire à ne pas suivre. Entre Landerneau et Quimper ne subsistent que 3 arrêts (Dirinon, Pont-de-Buis, Châteaulin). Pour Dirinon, il y a 2 trajets par jour, et 6 pour Pont-de-Buis et Châteaulin. Il est maintenant urgent de rouvrir des gares et de multiplier la fréquence des trajets.

Ce débat sera au cœur des prochaines élections régionales car c’est bien la région Bretagne qui a la compétence concernant la gestion du T.E.R. Si on regarde le mandat qui est en train de se terminer, il faut regretter que la ligne de TGV entre Le Mans et Rennes ait focalisé l’essentiel des projets. Pour D.E.S et les Verts du Pays de Landerneau Daoulas, la priorité est de loin, de fournir aux finistériens les moyens de se déplacer localement avant de dépenser des sommes colossales (1,1 milliard d’euros) pour gagner une demi-heure entre Paris et Rennes.

Pour d’avantages d’informations:

ASSOTER29 : http://assoter29.over-blog.com/

SEAUS : http://seaus.free.fr/spip.php?article373

Panorama Theme by Themocracy