Christophe Winckler nouveau président de la coop des masques.

Par , 6 octobre 2021 13 h 44 min

​Président de la Coop des masques de Grâces, près de Guingamp (Côtes-d’Armor), Guy Hascoët a démissionné de ses fonctions lors du conseil d’administration du lundi 27 septembre 2021. S’il reste membre actif, la présidence est désormais assurée par Christophe Winckler, ancien dirigeant de Lessonia. (Ouest-France)

coop des masques.

Lundi 27 septembre 2021, lors du conseil d’administration de la Coop des masques de Grâces, aux portes de Guingamp (Côtes-d’Armor), Guy Hascoët a démissionné de son poste de président qu’il occupait officiellement depuis octobre 2020. Christophe Winckler, ancien dirigeant de Lessonia, lui succède.

« J’ai passé la main il y a une semaine, explique Guy Hascoët. Deux raisons à cela : il est temps pour moi de me reconcentrer sur mes autres activités et de repositionner le projet textile. »

Durant le premier confinement, l’ancien secrétaire d’État à l’économie solidaire avait été désigné par la Région Bretagne et le Département des Côtes-d’Armor pour porter le projet de la Coop des masques bretonne et solidaire. La Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), employant 24 salariés, a été inaugurée le 22 janvier 2021.
De grosses craintes en septembre

« J’ai passé plus de 100 jours au montage de ce projet entre avril et décembre 2020, précise-t-il. La Coop est arrivée un peu comme un Ovni dans ma vie, alors que mes activités de consultant se trouvaient au ralenti de par la pandémie. Cela a constitué un très gros challenge pour moi dans un délai très serré. »

Depuis janvier 2021, des millions de masques ont été fabriqués à Grâces. Mais, les stocks se sont accumulés et la trésorerie était menacée. D’où l’appel à la mobilisation lancé par Guy Hascoët, le 20 septembre dernier qui indiquait alors « nous avons un million d’euros de valeur dans le hangar ».

Un appel qui « a été entendu, souligne Guy Hascoët. Désormais, l’heure est au projet de fabrication du textile indispensable pour la confection des masques. » Et de signaler : « Christophe Winckler, qui me succède à la présidence, est dans ce projet depuis ses débuts. Pour ma part, je reste membre actif au sein de la Coop des masques. »

Bonne chance à Christophe pour ce nouvel engagement.

Les commentaires sont fermés

Panorama Theme by Themocracy