Aucun bébé ne doit naître pollué.

commentaires Commentaires fermés
Par , 4 mars 2017 19 h 06 min

Les bébés naissent aujourd’hui avec plusieurs dizaines de substances chimiques toxiques dans leur organisme. Un grand nombre d’entre elles sont des perturbateurs endocriniens.

pesticides bébés

La récente étude de l’agence Santé Publique France, menée auprès de plus de 4000 femmes enceintes, montre une imprégnation généralisée : 70% pour le Bisphénol A, 99,6 % pour les phtalates, 100% pour les pesticides pyréthrinoïdes, 50 % pour les pesticides organophosphorés, 100 % pour les PCB, dioxines et furannes, 100 % pour les retardateurs de flamme bromés, 100 % pour les perfluorés.

Nous savons que ce cocktail augmente le risque d’avoir une maladie chronique pendant l’enfance mais aussi à l’âge adulte : obésité, diabète, cancer du sein et de la prostate, troubles du comportement (hyperactivité, déficit d’attention, autisme…), baisse du QI, troubles de la reproduction (baisse de la qualité du sperme, infertilité, cancer du testicule, malformations génitales, abaissement de l’âge de la puberté). On sait que pour une substance comme le bisphénol A le risque d’infertilité et de baisse de la qualité du sperme peut être transmis aux petits-enfants et aux arrière-petits-enfants.

Pour faire face à ce problème majeur de santé publique, nous demandons aux candidats à la présidentielle de s’engager à promulguer une grande Loi de Santé Environnementale et d’organiser un Grenelle de la Santé Environnementale pour débattre avec la société civile de la meilleure façon de mettre fin à cet héritage toxique.

Réseau Environnement Santé, Signer la pétition

Brest. Qualité de l’air et maladies respiratoires. 40 décès évitables par an.

commentaires Commentaires fermés
Par , 1 mars 2017 11 h 13 min

Une nombreuse assistance au Lundi de la Santé à Brest consacré à la pollution de l’air.

Un premier diaporama donnait un état des lieux. voir : EIS-PA sur l’agglomération brestoise, 2009-2010

En résumé :

L’indice moyen de pollution par les PM10 est de 4 soit une pollution de l’ordre de 25µg/m3 supérieure à la Valeur Guide de l’OMS (VGOMS) qui fixe un niveau de 20µg/m3 à ne pas dépasser. Cet indice a atteint des niveaux 10, très mauvais, au cours du mois de janvier 2017.

Air Brest 2017.01

cliquer sur l’image pour agrandir.

Air Breizh alerte.03

Les intervenants ont précisé que la pollution chronique était la plus nocive, même à des niveaux faibles. Noter aussi qu’il s’agit de moyennes et que les taux sont plus élevés au niveau des voies de grande circulation.

A Brest aussi, respirer tue.

Une baisse de 5µg/m3 des PM2,5 permettrait d’éviter 40 décès prématurés par an.

Air Brest 2017.02b

Air Brest perte esxpérance

Rappel

air Brest_jean_mace_01-2

Le niveau de PM2,5 peut être très élevé quand le niveau de PM10 reste modéré.

air Brest _pollution_rapport_senat.09-3

Un manque : le niveau de pollution par les pesticides et les émanations d’ammoniac issues des épandages dont il a été dit qu’elles sont responsables des pics du printemps.

air Brest 2017 poll agri

Et ailleurs ? : quel niveau de pollution dans les autres villes et communes du Finistère. Combien de décès prématurés liés à la circulation automobile le long de la RN12 ?

Pour aller plus loin :

RESPIRER TUE. Un livre pour s’informer et agir contre la pollution de l’air.

Air Brest respirer_tue.02.a-8

cliquer sur l’image pour agrandir.

A Benoît Hamon : l’écologie c’est aussi le refus du nucléaire militaire !

commentaires Commentaires fermés
Par , 5 février 2017 14 h 02 min

Un programme vraiment écologiste celui de Benoît Hamon ?

Interrogé sur l’avenir de la force de frappe par Jean-Jacques Bourdin sur BFM/TV il répond ” Cet outil doit être absolument préservé. Il doit même être modernisé parce que, à mes yeux, cet outil de défense doit être l’axe autour duquel doit être organisée la défense du continent européen“.

Hamon et le nucléaire militaire.

pour écouter : http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/benoit-hamon-face-a-jean-jacques-bourdin-en-direct-907359.html, à partir de 10’20

Comme ses prédécesseurs, s’il est élu président de la république, réservera-t-il sa première visite à l’Ile Longue où il se fera photographier à bord d’un sous-marin nucléaire ?

Hollande-3ba08

Sur le même sujet voir sur son blog les interrogations de Paul Quilès :

Outre que ces réponses sont parfois contradictoires, elles témoignent d’une volonté de poursuivre la politique de défense actuelle, qui repose sur un système de dissuasion nucléaire datant du XXème siècle, lourd, dangereux, coûteux et loin d’être crédible.

Manifestement, il reste un gros point noir au programme de Benoît Hamon !

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Une question : quelle est la première menace pour la planète dans le siècle à venir ? Le réchauffement climatique ? La pollution des sols, de l’eau et de l’air ? Une guerre nucléaire ?
__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Pour en savoir plus sur le programme militaire de Benoît Hamon.

Hamon et le nucléaire militaire.02

“Je renforcerai les moyens de l’appareil militaire français qui continuera à être l’un des plus perfectionnés au monde à condition d’être entretenu. Plus que jamais, il nous faut pérenniser notre dissuasion nucléaire afin de garantir notre souveraineté, notre autonomie de décision et notre liberté d’action. Nous devons également investir dans l’entraînement de nos forces armées, garantir un groupe aéronaval à la France et assurer la protection de notre Zone Economique Exclusive en modernisant notre flotte.

Je présenterai à l’automne 2017 un projet de loi d’orientation et de programmation pour la sécurité et la défense qui fixera des orientations claires pour l’ensemble du quinquennat. Il prévoira notamment qu’au terme du mandat, 3% du PIB seront consacrés aux dépenses de défense et de sécurité intérieure et donc à la protection des Français.”

Comment peut-on qualifier un tel programme de programme “pour un progrès social et écologique” ?

Comment rendre crédible l’ensemble de son programme quand on imagine les sommes qu’il envisage d’investir dans le domaine militaire ?

Noter que Benoît Hamon n’a pas attendu d’être élu. Il aura été le premier candidat à la présidentielle à faire le traditionnel pèlerinage à l’Ile Longue !

Et pour que cela soit bien clair, il l’a fait savoir dans un communiqué :

https://www.benoithamon2017.fr/2016/12/28/communique-de-presse-de-benoit-hamon/

Il ne manque que la photo.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Lu dans le Télégramme du 6 mars 2017 : Patricia Adam intègre l’équipe de campagne de Benoît Hamon comme “conseillère sur les questions de dissuasion nucléaire”.

Le 14 décembre 2016 elle présidait la présentation du “rapport d’information sur les enjeux industriels et technologiques du renouvellement des deux composantes de la dissuasion nucléaire

Tout un programme dont chaque page mérite d’être analysée. Jamais la doctrine n’avait été aussi bien exprimée.

PDF – 180.3 ko

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Reconversion écologique. Il y a 30 ans, Cabu avait déjà tout compris.

commentaires Commentaires fermés
Par , 1 février 2017 18 h 47 min

En 1985, Cabu publiait à “La Découverte” : Bien dégagé sur les oreilles. Avec pour sous-titre : 68-86 Tout a changé.

Une mine !

Au moment où tant de candidats découvrent l’écologie, quitte à chercher à faire croire qu’ils ont toujours été écologistes, Cabu avait déjà tout compris !

cabu

Tu nous manques encore plus aujourd’hui Cabu !

Il y a encore ceci :

cabu 001

Hélas, de ce côté pas l’ombre d’une reconversion.

Le Drian Hollande

Respirer tue : un essai pour rendre l’air plus pur (Ouest-France).

commentaires Commentaires fermés
Par , 5 janvier 2017 21 h 34 min

“Il y a péril dans la biosphère”, assure Gérard Borvon. Le scientifique et militant écologiste finistérien dresse, dans un petit ouvrage très pédagogique, un état des lieux préoccupant.
respirer-03a
cliquer sur l’image pour agrandir.

Voir aussi : Respirer tue. Gérard Borvon peste contre les pesticides (le Télégramme).

Respirer tue. Gérard Borvon peste contre les pesticides.

commentaires Commentaires fermés
Par , 4 janvier 2017 15 h 24 min

Un article dans le télégramme.

respirer-02-a

Voir aussi :

Respirer tue : essai pour rendre l’air plus pur.

Panorama Theme by Themocracy